Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

4 février 2008 1 04 /02 /février /2008 10:05
Quel avenir pour la falaise des Oiseaux? Endieu? Coca beach? Mazet? Chaulet?

Il y a quelques semaines, l'ardechoclimber de service et moi-même appelions à la mobilisation et à la concertation autour de la conservation des belles falaises du sud ardèche. Le coup de gueule passé, voici le temps de l'action.

Les grimpeurs et équipeurs locaux sont invités à prendre part à la réunion de débat autour de la gestion de l'escalade sur la presqu'île de Casteljau qui se tiendra le lundi 11 février 2008 à partir de 18h30 au centre Le Bournot à Aubenas.

Le mouvement est lancé, engageons nous dans l'avenir de notre pratique avant que d'autres ne décident à notre place! La balle est dans notre camp.

Notre capacité à savoir se rassembler, à s'investir dans la gestion de notre activité et à être force de propositions auprès des institutions pourrait bien permettre de régler d'autres situations délicates...

Ci dessous, le CD FFME expose la situation plus en détails:

Amis grimpeurs,

Vous n’êtes certainement pas sans savoir que l’ouverture plus ou moins récente à la pratique de l’escalade de zones rocheuses non « autorisées » sur CASTELJAU est devenue un sujet sérieux, brûlant et très polémique. Quoi qu’il en soit et quelles que soient les légitimités que s’accordent les uns et les autres dans leurs pensées, ce différend risque bien de connaître une issue peu favorable à notre pratique dans les semaines qui viennent si nous ne réagissons pas.

Pourquoi ?
La création effective et complémentaire d’un ESPACE NATUREL SENSIBLE (ENS) et d’une zone NATURA 2000 sur Casteljau a entraîné de nouvelles dispositions pour la gestion des sites d’escalade inclus dans le périmètre couvert par ces 2 dispositifs, qui sont donc actuellement, soyons clairs, en vigueur!
Alors certes, l’information n’est pas nouvelle mais ce qui l’est, c’est l’échéance de mise en place d’un plan de gestion pour la fin du 1er semestre 2008.

Qui pilote le plan de gestion ?
De ce fait, la gestion de ce territoire a hérité d’une dimension supplémentaire. Désormais, toute la famille « grimpeur /équipeur/FFME/etc… » ne se retrouve plus seulement face à des propriétaires privées mais va devoir composer avec le conseil général de l’Ardèche qui pilote la procédure via sa cellule environnement. Il faut savoir que celui-ci a notamment un droit de préemption foncière ainsi que des crédits pour racheter les terrains. Concernant l’escalade, les anciennes propriétés du SDEA ont été intégralement transférées au CG ce qui implique qu’une grande partie des conventions FFME seront à renégocier... avec le service environnement du CG.
Ce qu’il aussi faut savoir, c’est que lors de la mise en application des 2 dispositifs, le CDFFME07 a dû « bagarré ferme » pour que soit reconnue sa légitimité en tant que rédacteur du plan de gestion. Cette position n’était en effet pas du tout acquise au départ car bien que le CDFFME soit l’organisme gestionnaire délégataire pour l’escalade dans le département, les enjeux dépassent la sphère escalade …Maintenant qu’elle l’est, l’échéance de la mise en place du plan de gestion se présente et voici venue l’heure pour la communauté grimpante de montrer qu’elle est capable de gérer son domaine et de défendre ses intérêts sans refouler les désormais incontournables questions environnementales.

Le CG a fixé l’échéance à la fin Juin 2008. Il est évident que les futures décisions du CG ne seront pas le fruit de décisions unilatérales mais bien l’aboutissement de réflexions menées auprès des différents acteurs, si tant est que ceux-ci s’organisent en leur sein pour faire entendre leur voix.

L’enjeu est là ; Nous, les grimpeurs, adopterons-nous une position sérieuse et constructive dans la réflexion ou bien continuerons-nous à verser dans la paranoïa au travers d’innombrables conversations improductives au pied des falaises interdites ou en évoquant les belles lignes déséquipées ?

En résumé :
Pour résumer la situation, et pour que tous ceux qui se sentent protagonistes dans l’histoire ou sensibilisés à la situation prennent bien la mesure des demandes du CG , il y a 2 possibilités :

1) Soit, le comité départemental FFME, après concertation avec les équipeurs et grimpeurs locaux PROPOSE au Conseil Général des mesures de gestion.

2) Soit, en l’absence de propositions de mesures de gestion de la part du CDFFME07 et de la communauté des grimpeurs, le Conseil Général DETERMINE lui-même la politique de gestion de sites concernés par l’ENS.


Alors, dans notre intérêt, rassemblons-nous et discutons des propositions que l’on pourrait faire au comité afin que celles-ci servent de fondement à l’évolution future de notre pratique sur Casteljau. Dans le cas contraire, d’autres, et pas forcément des grimpeurs, décideront pour nous

Pour cela, rendez-vous le 11 février 2008
à partir de 18h30 au centre Lebournot à Aubenas (salle 208)
pour débattre et construire l’avenir de l’escalade sur Casteljau.


Un représentant du service environnement du CG sera présent en 1ère partie pour donner le point de vue du CG ; un débat en interne y fera suite avec au bout, espérons-le, des propositions concrètes.


Montrons de la bonne volonté, d’autant que l’enjeu est de taille car notre comportement dans CETTE MICRO ZONE sera très regardé et de celui-ci, dépendra certainement notre « notoriété », notre « réputation » future et par ricochets, la position qui nous sera immanquablement attribuée ultérieurement lors du règlement de problèmes similaires situés AILLEURS DANS LE DEPARTEMENT.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

toutlemode 21/02/2008 09:12

Alors verdict?

stef 05/02/2008 10:35

euh, y'aura des cahuettes?et on peu venir avec le perfo?Non c'est passe'que j'ai ouie dire qu'il y à une magnifique fissure au centre Lebournot et qu'y faut s'en équiper!Bon si ya pas de cahuettes, j'éssaierai de venir quand même...

Dernières Lignes

Vous Cherchez Un Moniteur ??