Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

4 mai 2013 6 04 /05 /mai /2013 06:25

P1030501

Vue des Mallos depuis le "camp de base" tout ce qu'il y a de plus bucolique: une fontaine, un ruisseau, de l'herbe verte, quelques peupliers, des oliviers millénaires... et les parois à 15 minutes à pied.

 

Bilan d'un trip espagnol écourté pour cause de météo un poil désobligeante : 

- Ordesa, ca donne très envie mais faudra y revenir plus tard dans la saison. Trop de zones humides voire trempées, quelques stalacs de glace dans le haut des faces (même sud et est!) et des températures somme toute, sans être rédhibitoires, encore frisquettes. On a donc repris RDV avec RACS et ses copines...

- Riglos, c'est toujours aussi majeur et unique ! "Tucan Ausente", c'est très bien et "Popeye", c'est carrément dément (sauf L2, un peu psycho avec qqs passages fragiles (!!!) qui doit pouvoir s'éviter par Zunzen la voisine de droite et le tirage inévitable de L5 (55m ?) qui aurait mérité d'être scindée en deux d'autant plus qu'il ne manque pas de gros repos naturels entre la première partie en 6c/7a et la seconde plus à 7b/+ ...)

- Rodellar, c'est toujours aussi classe et ludique (= ça bourrine!!! :)) et c'est tellement mieux quand y'a personne !!!

- Les Bruixes, c'est de la pure régalade de couennes !!!

 

mais :

Les Terradets, ca doit être sympa mais ça casse quand même pas des briques. On est loin d'être dégoutés de ne pas avoir pu y grimper... En revanche, je retiens qu'aux Bagasses, dans le 6b/c, doit y avoir moyen d'enquiller de belles envolées (malheureusement juste au dessus de la nationale).

- Mont Rebeï. Le coin est insolite. La gorge étroite et les parois ont résolument de l'allure mais la qualité du rocher n'entre pas vraiment dans la catégorie "exceptionnel" ou tout du moins, cette dernière semble inégale sur l'ensemble de la hauteur car, soyons honnêtes (j'ai pas envie d'être honnête, moi, qand je parle d'escalade. C'est quand même naturellement plus exaltant de verser, parfaitement consciemment qui plus est, dans l'éxagération délibérée, l'emphase euphorique et passionnée voire la critique crapuleusement acerbe à l'agréable parfum de polémique aussi stérile que jubilatoire des discussions judicieusement conjuguées au mode méridional), les grandes "placas" de gris à gouttes d'eau ont tout de même l'air de premier choix. On s'étonne juste de ce que les locaux semblent préfèrer jouer à la bataille navale - A3... touché... A4... A5... coulé!- plutôt que de serrer des gouttes dans du 7b/c exigeant 6m au dessus du spit... On aurait bien vu du libre engagé sur goujons plutôt que de longues section sur crochets, nous ...  Bon, enfin. On se réjouit tout de même de constater que perdurent de grands terrains d'aventure... Et que des sites exceptionnels comme le Verdon, la Jonte ou Aiglun ne soient pas si loin que ça de la maison !!!

 


 

P1030502

La Visera et le tracé de "La fiesta de los biceps", bien (trop ?) visible ! "Popeye" se faufile à droite de la Fiesta dans la zone de plus fort dévers au niveau de la "buitrera" de gauche.

 

P1030503

"El Pison" et son "Puro". On distingue le champ de patates déversant de la rivière de pierres. 55m complètement exceptionnels qui valent à eux seuls la visite de "Tucan ausente".

 

P4231753

L2 de Tucan ausente... reste encore plus de 200m de dévers...

 

P4231755

David dans L4 de "Tucan..." et sa rivière de pierres, 55m démentiels, engagés et même curieusement un peu expo pour aller chercher le premier puis entre le 3 et le 4...

 

P4231758

Riglos desde la cima del Pison.

 

P4231768

L'élégante flèche du Fire.

 

P4231769

Le Fire sur fond  de vallée du rio Gallego.

 

P4231779

Si,si, c'est sûr, ça penche !!!

 

P4231780

El cuchillo depuis l'église de Riglos.

 

P4231781

Cuchillo a la izquierda y Visera a la derecha.

 

P4241795

L3 de Popeye : ça déverse et ça déverse et ça brasse du galets !!! Aux anges !!!

 

P4241796`

On est passé à deux doigts de l'interdiction de Moskitos pour cause de nidification...

Après de longues heures d'observation, il s'avère que les deux individus, effectivement des raretés (les grimpeurs ardéchois ne sont pas si nombreux !!!), nichent bien loin des contreforts pyrénéens de l'Aragon, dans la plaine de Grospierres (non, ce ne sont pas des Milans !!!) et ne sont donc que de passage à Riglos. De là à parler à d'erratisme juvénile ... 

 

P4241810

Un peu de gaz déjà... et c'est pas fini !!!

 

P4241813

Oh, tiens, la corde de hissage est de traviole... Ca penche, non !?

Partager cet article

Repost 0
Published by Guilhem
commenter cet article

commentaires

Dernières Lignes

Vous Cherchez Un Moniteur ??